La flambée des prix du poisson a fait réagir des associations de protection des consommateurs. L’APOCE A lancé, à cet effet, une campagne de boycott de la sardine sur Facebook .

Dans un appel diffusé sur sa page facebook, l’APOCE rappelle que « nous payons le kilo de sardines à 500 Dinars, alors que nous disposons de 1200 kilomètres de côtes ».

Depuis plusieurs mois, le prix de la sardine n’est pas descendu sous la barre des 500 Dinars. Ce produit, qui était jadis à la portée de toutes les bourses, est devenu inaccessible aux citoyens modestes.

Ce n’est pas la première fois que cette association tire la sonnette d’alarme. Elle a déjà appelé au boycottage de certains autres produits. C’est le cas de la pomme de terre qui a atteint le niveau de 100 Dinars depuis plusieurs mois déjà.

Cette association a également organisé un jour sans marché pour protester contre la cherté des prix des produits de large consommation.

En plus des flyers, affiches et spots, l’APOCE utilise désormais Facebook pour toucher un maximum de consommateurs.

 I. Wakli

Notez cet article