L’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA), ou l’ex-RSTA, comme aime à l’appeler toujours les Algérois, est l’un des transporteurs publics les plus importants du pays. Selon des chiffres communiqué par son directeur général, Krim Yassine, l’entreprise a transporté, durant l’année 2014, pas moins de 22 millions de passagers. Les chiffres réels sont probablement plus importants puisque le nombre d’usagers a été déterminé sur la base de celui des tickets cédés aux clients.

Le premier responsable de l’ETUSA a indiqué, dans le même sillage, que cette société de transport va renforcer son parc et augmenter le nombre des lignes qu’elle exploite. Actuellement, l’ex-RSTA utilise 200 bus pour le transport en commun, alors qu’elle a alloué près de 300 bus pour le transport universitaire (22 millions d’étudiants ont été, pour leur part, transportés par l’ETUSA) et 120 bus pour celui du personnel. Un parc total de 600 bus au total.

L’entreprise compte renforcer son parc par 300 nouveaux bus fournis par la Société nationale de véhicules industriels (SNVI). Cette dernière lui a déjà livré des dizaines de bus, notamment pour le transport universitaire qu’elle assure sous le label «Talaba».

Concernant le personnel, Krim Yassine a signalé que l’ETUSA n’est pas en sureffectif, puisque les 600 bus sont gérés par 2700 employés, ce qui fait une moyenne de 4 employés par bus, alors que, précise-t-il, la moyenne internationale est de 6 à 8 employés par bus.

Avec le renforcement prochain de son parc, l’ETUSA, qui, rappelons-le, se charge du transport public dans la capitale, va exploiter de nouvelles lignes vers les quartiers périphériques de la capiltale, à l’instar de Bir Touta ou Bantalha.

Par ailleurs, le même responsable a affirmé que le lancement du wifi dans les bus sera effectif à partir la semaine en cours. Une bonne nouvelle pour les usagers de l’ETUSA.

 Elyas Nour

 

Notez cet article