L’Algérie est classée à la 80ème place du classement mondial des passeports selon leur importance en termes de capacité de déplacement sans obligation de visa. Les citoyens algériens peuvent donc se déplacer librement dans seulement 46 pays du monde.

Selon l’étude réalisée par le site Passport Index, l’Algérie est classée à la 80ème place de ce classement mondial dit de la «puissance du passeport». En somme, les pays selon l’opportunité offerte aux citoyens de se rendre dans le plus grand nombre de pays sans être soumis à l’obligation de visa. Sur cette base, le passeport algérien est désigné comme étant de faible puissance puisque ne donnant accès libre à seulement 46 pays sur un total de 199.

Dans la région MENA (Moyen-Orient – Afrique du Nord), l’Algérie occupe la 10ème place derrière la Tunisie et le Maroc classés respectivement à la 6ème et à la 7ème position, tandis que les Émirats arabes unis (EAU) arrivent en tête.

En haut du classement mondial on retrouve les passeports singapourien et allemand à la première et à la seconde place avec 159 et 158 libres d’accès. Viennent en suite la Suède et la Corée du sud (157), le Danemark, la Finlande, l’Italie, la France, la Norvège, le Japon et le Royaume-Uni (156); puis le Luxembourg, la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique, l’Autriche, le Portugal (155) et la Malaisie, l’Irlande, les États-Unis et le Canada (154).

En un an, l’Algérie a régressé dans le classement, cinq pays ayant en effet conditionné aux citoyens algériens l’entrée sur leur territoire par un visa. L’Algérie occupe ainsi une position peu enviable dans la mesure où des États qui connaissent actuellement des troubles, à l’instar du Mali, sont mieux classés.

M. M.