Le kilo de sucre à 50 DA. C’est ce que promet Ahmed Mazouz, le patron du groupe Mazouz propriétaire de la marque Ngaous. L’homme d’affaires a annoncé l’inauguration de sa raffinerie le 5 juillet prochain.

« Nous allons inaugurer la raffinerie le 5 juillet prochain et nous allons vendre le sucre entre 50 et 60 DA le kilogramme au détail », a-t-il révélé au site internet TSA.

M. Mazouz a également soutenu que son produit sera le moins cher du marché précisant que l’usine installée à Larbatache dans la wilaya de Boumerdes produira du sucre brun, liquide et du sucre cristallisé.

Cette raffinerie qui va être inaugurée le 5 juillet prochain générera 1200 emplois directs. La plus grande part de la production soit 70% sera destinée au marché national.

Le patron du groupe Mazouz a également pris l’engagement de ne pas recevoir de subventions étatiques et de « ne pas prendre de devises sur les opérations d’exportation des produits de cette usine ». Plus encore, il a révélé que son groupe a investi 50 millions d’euros afin de produire la matière première localement.

« Nous allons investir 50 millions d’euros supplémentaires dans des équipements de transformation de la betterave sucrière. Nous allons ramener les semences de la betterave, les donner aux agriculteurs, et nous leur achèterons la production », a-t-il avancé, ajoutant que ce projet sera réalisé dans un délai de deux années, après le démarrage de la raffinerie.

Notez cet article