Un groupe composé de 50 avocats a été chargé par des journalistes, des blogueurs et des avocats tunisiens de porter plainte devant les tribunaux dans le but d’empêcher la visite prochaine du prince héritier du trône d’Arabie Saoudite.

L’avocat tunisien Nizar Boujlel, coordinateur du groupe des 50 avocats pour la défense des libertés, a expliqué que des journalistes, des blogueurs et des avocats ont chargés 50 avocats de déposer une plainte contre le prince héritier saoudien dans le cadre de l’assassinat du journaliste Jamal Khashogghi.

Advertisement

Mohammed Ben Salmane a entamé une tournée jeudi 22 novembre. La première depuis l'assassinat du journaliste dissident au Consulat d'Arabie saoudite à Ankara. Il est attendu, le mardi 27 novembre à Tunis. Il visitera également le Bahreïn, l’Égypte, l’Algérie et la Mauritanie.