Le verdict est tombé dans l’affaire du policier qui avait tué son épouse, son Beau-père sa belle-mère et son beau-frère, en utilisant son arme de service. Le juge a prononcé la peine de mort.

Les faits remontent au 24 juillet dernier, lorsque le policier travaillant à Annaba s’est rendu chez ses à beaux-parents à M’sila pour tuer ces trois personnes

Le 27 juillet, l’auteur de crime atroce a été placé en détention provisoire attendant son procès pour « meurtres avec préméditation ».