Le Congrès du Changement démocratique CCD est un mouvement citoyen naissant qui appellent les algériens à se mobiliser pacifiquement et radicalement contre le régime en place. Le mouvement vient de lancer un appel à tous les algériens, hommes, femmes, intellectuels, jeunes, les invitation à ne plus accepter le statut quo et de refuser de garder le silence sur la situation actuelle dans laquelle se trouve le pays.

Procéder à un changement pacifique et radical, c’est l’appel du nouveau Mouvement politique, citoyen, algérien, baptisé Congrès du Changement Démocratique. Dans leur communiqué, les membres fondateurs du mouvement appellent tous les algériens, toute catégorie confondue, à un rassemblement massif afin de ‘’créer une dynamique populaire du changement et une véritable transition démocratique vers un Etat de Droit et des Libertés démocratiques’’. Le Congrès du Changement Démocratique CCD affirme avoir été alerté par ’’la gravité de la situation de l’Algérie et inquiets quant à l’avenir’’. C’est pour cette principale raison que les fondateurs du mouvement ont pris la décision de mobiliser ’’toutes les consciences du pays, hommes et femmes – de toutes générations, de tous statuts ou conditions sociales, toutes sensibilités politiques confondues, sans exclusion ni exclusive – en vue de se mobiliser, en un vaste mouvement fédérateur de toutes les oppositions réelles et sincères contre le pouvoir en place’’.

Le but du mouvement, lit-on dans le communiqué, est ‘’de mettre un terme par tous les moyens légitimes et pacifiques, à un régime arrivé à un stade irréversible de pourrissement politique et de corruption morale et dont le maintien menace gravement l’unité du peuple, l’intégrité territoriale du pays, le devenir de nos enfants et la souveraineté-même de la nation ».

Convaincue que L’Algérie appartient à tous les algériens et à toutes les algériennes, sans exclusion, le CCD affirme dans son communiqué s’appuyer sur des principes fondamentaux qui sont inspirés de la Déclaration du 1er Novembre 1954 et dans la Plateforme de la Soummam. Parmi les principes du mouvement figure la priorité accordée à la souveraineté du peuple qui ne doit en aucun cas être violée, – la sacralité des Valeurs civilisationnelles, à savoir L’Islam, l’Amazighité, et l’Arabité, le respect des droits humains, l’égalité entre tous les algériens et l’ « abolition de la police politique sous toutes ses formes, afin d’une part, de libérer le champ politique dans la transparence et, d’autre part, de réorienter les Services de Renseignement et de Sécurité, aussi bien civils que militaires, vers leur mission institutionnelle originelle, d’espionnage et de contre-espionnage, dans le cadre de la surveillance du territoire et de la protection des intérêts nationaux ».

Le CCD appelle tous les algériens à la mobilisation massive pour s’unir et œuvrer ensemble dans la sérénité et sans exclusion aucune, à la mise en place d’un  processus de Changement, pour un Etat de Droit et des Libertés démocratiques.