Après les promesses politiques voici venues les annonces sociales. A peine installé, le gouvernement de Abdelmalek Sellal poursuit son opération de séduction. 

Et cette fois-ci, c’est dans le délicat et stratégique dossier du logement que de nouvelles mesures sont à l’étude pour permettre aux Algériens de trouver un toit digne. Dans ce sillage, plusieurs sources concordantes indiquent  que le gouvernement a décidé de réserver une partie des logements publics à la catégorie de jeunes, notamment ceux qui s’apprêtent à se marier. Le projet, encore à l’étude, pourra entrer en vigueur vers la fin de l’année en cours, nous apprend encore samedi le quotidien arabophone Ennahar. Mais cette source, comme beaucoup d’autres, affirme également que les détails du projet ne sont toujours pas connus. Il est à rappeler que récemment, le gouvernement avait décidé de consacrer 35% des logements publics aux jeunes de moins de 35 ans. Mais entre promesse et terrain, la différence est parfois de taille.

Ce projet n’est pas le seul à être annoncé par le gouvernement. Les services du Premier ministre ont distillé des informations faisant état de la « volonté » des autorités de faire de nouveaux gestes dans le but de réduire le poids de la bureaucratie. Mais ces projets sont déjà annoncés sans réels impacts. Puisque dans le nouveau gouvernement, le ministère chargé de la réforme administrative a été supprimé. Il n’est annexé dans aucun autre département ministériel.

Essaïd Wakli