Plus d’un mois après l’attentat de In-Amenas, Abdelaziz Bouteflika rend finalement hommage à l’armée qu’il qualifie d’héritière de la glorieuse Armée de Libération Nationale.

« Il n’est point exagéré de dire que la volonté qui a animé nos braves soldats dans la grande bataille d’In Amenas contre les forces du mal et de la destruction est l’illustration même du legs hérité des chouhada », a estimé Abdelaziz Bouteflika.

Selon le chef de l’Etat, qui s’est exprimé par le biais d’un message lu à Annaba par son conseiller Mohamed-Ali Boughazi, « Les héros de cette bataille ont prouvé, par leur efficacité, leur précision, leur professionnalisme et leur triomphe, qu’ils sont les successeurs incontestés et incontestables de nos valeureux chouhada et que l’Armée nationale populaire (ANP) est véritablement la digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN) et le porte-étendard de la victoire et du triomphe dans toutes les batailles dans lesquelles s’engage la nation pour protéger sa sécurité, sa stabilité et sa souveraineté ».

Ce message est la première sortie publique de Abdelaziz Bouteflika après la prise d’otage de Tiguentourine.

E. W.