blank

Depuis plusieurs jours, plusieurs fortes secousses sismiques ont provoqué une véritable frayeur dans de nombreuses régions à travers le pays. Par définition, un séisme peut surprendre à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. Il est important de s’y préparer à l’avance et de revoir régulièrement les consignes de sauvegarde. Dans ce contexte, le directeur général du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), Abdelkrim Benyelles a fait part aux Algériens de ces recommandations. 

« Il n’y a que le sang froid qui permet d’avoir le meilleur comportement », a affirmé, de prime abord, le directeur du CRAAG lors de son passage sur les ondes de la chaîne 3 où il a été questionné à propos des risques majeurs que peut engendrer uns séisme en Algérie. En deuxième lieu, le même interlocuteur a expliqué  que « lorsque vous êtes dans des édifices à plusieurs étages, il faut éviter de prendre les escaliers ».

Le premier réflexe qu’il faut avoir est de « se mettre dans une zone où il existe un pilier ou autre et attendre que la secousse se produise », a détaillé Abdelkrim Benyelles. Ces consignes s’ajoutent à d’autres encore qu’il faut absolument prendre en considération car le citoyen peut aussi, en adoptant une attitude responsable, contribuer à rendre l’organisation des secours plus efficaces. A titre d’exemple, il est demandé d’éviter d’encombrer les lignes téléphoniques par des appels « non urgents », libérer les voies d’accès vers les lieux stratégiques ou agir pour la solidarité. Ces petits gestes sont autant de petites actions simples qui peuvent participer à résorber plus rapidement la crise, reconnaît enfin Abdelkrim Benyelles.

Article précédentLe CRAAG avertit les Algériens et s’explique/Pourquoi il y autant de secousses sismiques en Algérie ?
Article suivantLe potentiel de l’Algérie raconté par… Le DG d’Alstom