Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a mis en garde dans une instruction adressée aux ministres, aux walis contre les retards accusés dans le versement des salaires des fonctionnaires. Abdelmalek Sellal a instruit notamment les entreprises publiques en difficulté financière de prendre les mesures adéquates afin de verser les salaires des employés dans les meilleurs délais.

«Le problème répétitif au sujet des retards accusés dans le virement des salaires a été souvent au centre d’examen visant essentiellement à préserver l’appareil productif et préserver les droits des travailleurs», est-il mentionné dans la directive du Premier ministre adressée le 29 avril dernier aux ministres, walis et aux responsables des sociétés de gestion des participations de l’Etat.« Selon les informations qui m’ont été communiquées, certaines entreprises et institutions publiques sont confrontées à des difficultés de virement des salaires des employés dans les délais, ce qui suscite le mécontentement des travailleurs et la dégradation du climat social », est-il aussi noté dans ladite directive.

Sellal n’a pas manqué de souligner qu’il est primordial d’éviter actuellement toute forme de provocations en citant : «la situation actuelle ne supporte plus d’autres conflits collectifs au travail qui pourraient nuire au bon fonctionnement de l’économie », peut-on lire dans la missive.Dans la deuxième partie de sa directive, le Premier ministre a mis l’accent sur la nécessité de protéger le front social d’éventuelle contestation de la classe ouvrière, notamment celle qui appartient au secteur public.L’Exécutif a demandé également des ministres d’informer les walis et les responsables des sociétés de gestion des participations de l’Etat de la « nécessité de veiller à suivre régulièrement la situation des entreprises et des institutions relevant de vos secteurs ». Pour que son message soit plus clair, Sellal s’est adressé essentiellement aux institutions et aux entreprises souffrant sur le plan financier en leur demandant de «prendre les dispositions que vous jugez adéquates pour régler les salaires des employés dans les plus brefs délais ».

Lire la suite sur Echoroukonline.com 

Article précédentComment Poutine a annoncé son divorce à la télévision
Article suivantQuand internet permet de trouver de l’aide : Un site de jobbing créé par deux Franco-Algériens