Plus de 75 milliards de dinars sont déboursés chaque année par l’Etat pour la prise en charge des victimes d’accidents de la route, a-t-on appris lundi, à Alger, auprès de la Direction de la valorisation, de l’innovation et du transfert technologique, relevant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

«Le coût annuel des accidents de la circulation a été estimé par le ministère des Transports à plus de 75 milliards de dinars, et chaque jour, une moyenne de 100 accidents corporels, dus aux accidents de la route, sont enregistrés», a indiqué la directrice de la valorisation, de l’innovation et du transfert technologique, Fatiha Youcef Ettoumi.

En moyenne, 15 personnes sont tuées et 200 blessés sont admis aux hôpitaux, a-t-elle dit, ce qui démontre selon elle, «l’ampleur et la gravité des accidents de la route, les insuffisances de la gestion de la sécurité routière actuelle et la nécessité de mettre en place un système de collecte de données».

Article précédentLes critiques cinéma de MJkrimo
Article suivantTunisie Porcelaine crée une filiale commerciale en Algérie