1,6 milliard de musulmans dans le monde, y a-t-il autant de visions de cette religion ? C’est l’objet d’une étude menée par The Pew Forum sur la pratique et la croyance de ces millions de croyants dans le monde.

Les pratique de la prière varie selon les régions du monde

Comment vit-on son islam lorsque l’on se trouve en Algérie, en Indonésie ou en Arabie Saoudite ?

L’enquête a demandé l’avis de plus de 38.000 personnes dans le monde s’exprimant dans 80 langues différentes. De manière générale, « la conviction selon laquelle il n’y a qu’un seul Dieu et que Mohamed est Son Prophète, implique un pourcentage important de musulmans » précisent les auteurs de l’étude.

Le ramadan reste également une pratique universelle puisque dans ces six grandes régions géographiques, la majorité des musulmans disent observer le jeûne chaque année.

« Bien qu’il y ait un large consensus sur les principes fondamentaux de l’Islam, les musulmans à travers les 39 pays et territoires étudiés diffèrent considérablement dans leurs niveaux d’engagement, l’ouverture à de multiples interprétations religieuses de leur foi et l’acceptation des diverses sectes et les mouvements. » 

Religion variable

Les différences s’instaurent beaucoup plus dans la manière de pratiquer et elle varie selon les régions du monde. C’est le cas pour la place de la religion dans la vie d’un musulman. 8 personnes sur ​​10 en Afrique Sub-saharienne, Asie du Sud et Asie du Sud estiment que l’Islam est « très importante « dans leur vie, alors qu’au Moyen-Orient et  en Afrique du Nord, ils sont 6 sur 10.

Au Moyen-Orient et en Afrique du nord, la différence est aussi une question d’âge, puisque les plus de 35 ans sont plus pieux que la tranche de 18 – 34 ans. La pratique diffère également selon le sexe. Les femmes par exemple, révèlent aller moins prier à la mosquée que les hommes, mais ce dernier point résulte plutôt d’une pratique culturelle que religieuse.

Différence ou non, le sondage révèle qu’en dépit des multiples cultures, langues et personnalités, dans les 32 des 39 pays étudiés, la moitié des musulmans estiment qu’il n’y a qu’une seule manière d’interpréter l’Islam.

A retenir

– 1,6 milliard de musulmans dans le monde

– Dans les 32 des 39 pays étudiés, la moitié des musulmans estiment qu’il n’y a qu’une seule manière d’interpréter l’Islam

–  Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, 6 musulmans sur 10 estiment que la religion est très importante

– Le ramadan est la pratique religieuse qui montre le moins de différences selon les régions du monde

Amina Boumazza