Candidat à l’émission panarabe « Stars of science », Mohamed Doumir est toujours en course pour le titre de meilleur jeune innovateur arabe.

Ils étaient 16 au départ, il n’en reste plus que 10. Parmi eux, Mohamed Doumir, un jeune Algérien de 28 ans. Face à lui un Tunisien, un Marocain, un Saoudien entre autres concurrents.

La compétition est rude entre les dix finalistes de la cinquième saison de l’émission panarabe « Stars of science », diffusée sur MBC4. Tests psychologiques et physiques, camp d’entraînement et test psychométriques… Rien n’est épargné aux prétendants au titre de meilleur jeune innovateur du monde arabe.

Mais Mohamed Doumir compte bien faire la différence avec ses « bottes de diagnostic pour course de chameaux ». Ce vétérinaire de métier a mis au point cette invention pour mieux détecter le boitement des animaux, notamment des chameaux, durant une course à l’aide de capteurs fixés sur les quatre pattes de l’animal reliés à un ordinateur. Dans son cabinet vétérinaire, Mohamed Doumir s’est rendu compte que les éleveurs de chameaux ont bien dû mal à savoir quand et de quoi souffre leur bête. Son invention leur permettra donc de diagnostiquer avec plus d’acuité la cause de la souffrance de l’animal boitant.

Le représentant de l’Algérie sur le plateau de l’émission initiée par la Qatar Fondation a passé avec brio l’étape de l’ingénierie, se classant même 4ème sur 10 vendredi 18 octobre. Encore deux marches avant la finale : l’étape du design et l’épreuve du business.

La finale aura lieu le 8 novembre prochain. A cette occasion, les votes du public seront comptabilisés pour départager les dix finalistes.