La cellule régionale de protection des biens culturels de la Gendarmerie nationale de Souk-Ahras a traité, lors du 1er trimestre 2010, trois cas de tentative d’exportation et de commerce frauduleux de pièces archéologiques rares, a indiqué lundi le responsable de cette structure. Selon le sergent-chef Khaled Righi, responsable de la cellule, qui s’exprimait en marge de portes ouvertes sur la Gendarmerie nationale organisées au siège du groupement de wilaya, le démantèlement d’un réseau international spécialisé dans le vol et le trafic de pièces archéologiques a permis de récupérer 33 pièces archéologiques dont 29 pièces de monnaies anciennes.

APS

Notez cet article