Le gouvernement Sellal est-il apte à répondre aux besoins de l’Algérie ? 67 % d’internautes algériens semblent penser qu’il n’en est pas capable. Notre partenaire Mouwatin a interrogé les internautes sur ce qu’ils pensent de notre gouvernement actuel, et ils ne semblent pas être en totale confiance.

Sur 5460 suffrages exprimés, 67 % d’entre eux estiment que le gouvernement d’Abdelmalek Sellal n’était pas digne de confiance, soit au moins 3658 Algériens n’attendent rien de leur gouvernement. Seulement 33 %, soit 1801 votants estiment que l’on peut croire les promesses des ministres algériens.

Le nouveau gouvernement composé en septembre ne semble pas avoir fait ses preuves aux yeux des internautes algériens. Il faut dire que la nouvelle composition n’a pas réellement bouleversé la politique du pays. Les ministères clés restent entre les mains des mêmes ministres, comme Mourad Medelci aux Affaires étrangères, de Dahou Ould Kablia à l’Intérieur ou de Youcef Yousfi à l’Énergie.

Pourtant le  Premier ministre a promis de s’attaquer à des problèmes primordiaux en Algérie comme le logement, avec la construction d’1,4 millions de logements d’ici 2014. L’emploi ou encore l’amélioration des conditions de vie de la jeunesse algérienne devaient être des axes majeurs dans la politique du gouvernement Sellal,  et pourtant rien n’y fait, des milliers d’Algériens n’accordent pas de crédit au discours du premier ministre.

Notez cet article