C’était le dernier des proches de l’ancien président de la fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, à continuer à exercer ses fonctions au sein de l’instance fédérale. Hamid Haddadj, puisque c’est de lui qu’il s’agit, président de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), a finalement jeté l’éponge aujourd’hui.

Un «retrait» qui est lié avec l’attitude de l’instance fédérale qui a pris, ces dernières semaines, plusieurs décisions disciplinaires, sans s’en référer à la commission. «J’ai décidé de me retirer, ainsi que les trois membres de la commission de discipline pour des raisons personnelles, d’autant que nous avons remarqué que nous n’avons pas été consultés dans des décisions qui ont été prises par la Fédération algérienne (FAF).

Nous avons préféré prendre cette décision dans l’intérêt du football national», a déclaré Haddadj à l’APS. Donnant quelques détails sur les raisons du différent avec la FAF, celui-ci a évoqué l’affaire US Biskra – ES Sétif et l’engagement des joueurs recrutés durant le mercato hivernal lors des 32e de final de la Coupe d’Algérie. «Je ne peux pas cautionner ce genre de décisions qui sont contraires aux dispositions réglementaires.

Je prends l’exemple de la décision de permettre aux nouvelles recrues hivernales de prendre part, avec leurs clubs respectifs, aux matchs des 32es de finale de la Coupe d’Algérie alors que les règlements stipulent que chaque joueur pourra débuter avec sa nouvelle équipe à l’entame de la phase retour, soit à la 16e journée du championnat. Il y a aussi l’affaire du joueur de l’US Biskra, Mebarki Omar, objet de réserves de l’ES Sétif», a-t-il déclaré. L’ancien président de la FAF a affirmé qu’un membre du directoire installé par Zetchi pour gérer les affaires de la Ligue lui a demandé de rester à son poste jusqu’à la fin de la saison. Mais il a refusé. Il faut rappeler que l’instance fédérale avait, auparavant, provoquer le départ de Mahfoud Kerbadj, après le retrait à la ligue de la délégation de gestion du championnat professionnel.

Les deux hommes, Kerbadj et Haddadj, sont réputés proches de Raouraoua. A rappeler que les trois autres membres de la Commission de discipline sont Ghidouche Said, Mrabti Rabah et Belmadani Kahina en tant qu’assistante juridique.

Elyas Nour