Saïd Lamrani, directeur général de la chaîne nationale en langue amazighe (TV4), accusé pour harcèlement sexuel, a vu son procès reporté par le tribunal de Sidi M’hamed. « Le procès se tiendra le 30 septembre », informe ce dimanche 16 septembre Mr Youcef Dilem, avocat de la partie civile.

L’affaire remonte au mois d’août 2011, lorsque 3 jeunes femme ont dénoncé le comportement « inadmissible » de leur responsable. Elles ont fini par porter plainte pour harcèlement sexuel contre Saïd Lamrani, dont l’age dépasse 60 ans.

Mais depuis cette date, le directeur de la TV4 n’a pas été inquiété, puisque il occupe toujours sa fonction.

A. B. S.

Article précédentLes 50 ans du théâtre algérien raconté à TNA
Article suivant5 113 têtes nucléaires américaines modernisées