Air Algérie étudie en ce moment la possibilité de mettre en place des vols charters au cours de la prochaine saison estivale. C’est du moins ce qu’assure le ministre des Transports Boudjema Talai selon lequel ces vols pourraient proposer « généralement des prix compétitifs ». 

Air Algérie pourrait adopter, ainsi, cette option en vue de réduire les prix de ces billets. Des billets jugés excessivement chers par les algériens qui résident à l’étranger. Des Algériens régulièrement empêchés de rejoindre leurs familles au pays pendant les vacances d’été à cause des prix exorbitants des billets d’avion. Boudjema Talai estime que les vols charters constituent uniquement une étape intermédiaire « en attendant de réfléchir à la création d’une compagnie low-cost« , a-t-il dit. Pour le ministre, cette solution permettra de régler « le problème de la disponibilité de sièges et de réduire les prix des billets », explique-t-il encore. Le tout nouveau ministre des Transports a promis enfin de revoir toute la programmation des vols d’Air Algérie « selon les flux des voyageurs et les moyens de la société (la flotte) » dans l’optique de « régler les problèmes des retards et des annulations de vols ».

Article précédentSécurité/ L’un des terroristes abattus à Bouira était impliqué dans l’affaire Gourdel
Article suivantChronique/ A Bezzar, les oliviers témoignent de la cruauté des hommes