Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a rendu public mardi à Alger, au cours d’une conférence de presse, les chiffres relatifs à l’élection présidentielle du 9 avril, a rapporté l’agence de presse officielle d’Algérie, APS.

*Bilan de la révision exceptionnelle des listes électorales ouverte du 10 au 19 février 2009 :

-Corps électoral avant révision: 19.597.239 électeurs dont 927. 947 électeurs inscrits au niveau de l’émigration,

-Nouveaux inscrits: 1.615.098 dont 27.620 nouveaux électeurs inscrits au niveau de l’émigration,

-Corps électoral après révision et avant période des recours administratifs et judiciaires: 20.623.608 électeurs dont 941.455 électeurs inscrits au niveau de l’émigration.

*Opération d’assainissement et de mise à jour des listes électorales entamée le 15 janvier 2009 et ayant pris fin avec la clôture de la révision exceptionnelle des listes électorales :

-Nombre de ménages approchés: 2.579.342 sur un objectif initial estimé à 1.619.000 logements à visiter.

L’exploitation de ces résultats a abouti aux premiers éléments d’information suivants:

-Changement de résidences: 356.615 qui concernent tous les cas,

-Nouvelles inscriptions : 431.516 qui concernent les citoyens qui atteindront 18 ans le jour du scrutin et les citoyens ayant plus de 18 ans à inscrire pour la première fois,

-Cas de citoyens décédés: 119.611 qui concernent les citoyens décédés après la révision annuelle d’octobre 2008.

*Centres et bureaux de vote :

-Nombre de centres de vote: 11.115 répartis comme suit:

113 centres de vote au niveau des postes diplomatiques et consulaires

11.002 centres au niveau des 48 wilayas (département)

-Nombre de bureaux de vote: 47.150 répartis comme suit:

46.577 bureaux de votes fixes,

330 bureaux de vote au niveau des postes diplomatiques et consulaires,

243 bureaux itinérants répartis sur dix (10) wilayas du sud et trois (3) wilayas des Hauts plateaux.

ALGER, 17 mars (Xinhua)

Article précédentExclusif – Madagascar: Démission du président Ravalomanana
Article suivantAppel d’intellectuels algériens pour “un changement démocratique”