Le directeur de la publication des quotidiens Mon Journal et Jaridati, a été refoulé ce matin à l’aéroport d’Alger. Hichem Aboud a ainsi été empêché de quitter le territoire national. La décision  aurait été prise par le juge d’instruction près le Tribunal de Hussein-Dey.

Devant se rendre en Tunisie pour l’enregistrement d’une émission télévisée, Hichem Aboud s’est vu signifier l’impossibilité de quitter le territoire national. « Le juge devait me convoquer d’abord », a-t-il dit au site TSA.

Ces derniers temps, le nom de Hichem Aboud revient fréquemment dans les médias algériens. Il y a un peu plus d’un mois, les deux journaux dont il est le directeur de publication, avaient été empêché de paraître. Il avait également été poursuivi par le parquet d’Alger pour « atteinte à la Sûreté de l’Etat » à la suite de la publication d’un article controversé sur la santé du chef de l’Etat. Quelques jours plus tard, l’agence publique de publicité a cessé de fournir des pages de publicité à ses deux publications, Mon Journal et Jaridati, après la parution d’un article sur  Saïd Bouteflika, le frère du Président, à qui l’on attribue des pouvoirs exceptionnels.

Essaïd Wakli