l’École de Journalisme et des Études Médiatiques à l’Université de Rhodésie, en Afrique du Sud, a publié un livre en juillet 2010 intitulé « Le Journalisme Citoyen et la Démocratie en Afrique‘’. Algerie-Focus.com est présenté comme étant « un bon exemple du journalisme citoyen professionnel, aspirant à promouvoir la liberté d’expression et la diversité d’opinions. »

Extrait

« Le Maghreb est un terme qui habituellement désigne les cinq pays d’Afrique du nord : L’Algérie, la Libye, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie.

Cet article explore l’état actuel des médias dans la région et marque l’effet qu’a la sphère médiatique et citoyenne naissante sur la démocratie.

Il est basé sur une contribution de l’auteur, le journaliste algérien Laïd Zaghlami*, au livre ‘’Le Journalisme Citoyen et la Démocratie en Afrique‘’, une étude exploratrice entreprise par l’École de Journalisme et des Études Médiatiques à l’Université de Rhodésie, Afrique du Sud en juillet 2010.

Un début ‘timide’ de journalisme citoyen local et professionnel a aussi lieu dans le Maghreb. Un bon exemple est le journal électronique Algérie Focus, basé en France, et animé par une équipe de journalistes professionnels, des savants et des experts. Il aspire à promouvoir la liberté d’expression et la diversité d’opinions.

Son rédacteur en chef, Fayçal Anseur a lancé des espaces citoyens parallèles avec le support des réseaux sociaux tels que : Facebook, Linkedin, MySpace, Orkut, Flickr, Bebo, Hi5, YouTube, Basecamp, Viadeo, et Webwag. Néanmoins, le journalisme citoyen au Maghreb a encore du chemin à parcourir avant qu’il ne puisse être largement saisi et compris.

Le concept du journalisme citoyen de Faycal Anseur est un développement du désir d’élever une communication libre et créative en une plate-forme génératrice d’appréciations originales concernant la justice, la politique, l’économie, la démocratie etc.

Son but immédiat est de garantir plus d’espaces sur Internet pour la liberté d’expression et d’opinions sans la restriction ou la censure dans un Maghreb où les médias publics existants sont soumis au politiquement correct et à une morale stricte.

A travers le Maghreb, il existe des écarts en communication entre les membres de la même société, dus aux barrières économiques, socioculturelles, financières, éducationnelles et générationnelles.

Il est trop tôt pour confirmer comment un projet tel que Algérie Focus entrera dans le modèle de journalisme conventionnel du pays. Ce qui est évident cependant c’est à quel point les médias traditionnels ont déçu les citoyens. »

(Traduction de l’anglais par Algerie-Focus.com)
Lire l’étude intégrale (en anglais)ICI

(*)Laïd Zaghlami lauréat du prix des TIC (Technologies Tinformation Communication) en Afrique du Sud

Laïd Zaghlami, collaborateur à la Tribune, a obtenu le premier prix dans la catégorie des contenus d’application des technologies de l’information et la communication du concours organisé par l’initiative africaine pour la société de l’information de la commission des nations unies pour l’Afrique et la contribution de l’Institut International pour le Développement des TIC basé en Hollande.

La cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée le 12 septembre 2006 à Grahamstown, en Afrique du Sud, lors des travaux de la conférence Highway Africa sur les médias, a été retransmise en direct par la SABC TV publique sud-africaine. (La tribune)