Lors de sa visite ce mardi à Constantine, le ministre de la justice, Garde des sceaux a indiqué qu’un projet de loi est actuellement en étude pour ajouter de nouveaux instruments dans la lutte contre la corruption.

Interrogé par El Watan, Tayeb Louh a déclaré : «  Nous sommes entrain de préparer un projet de loi, entrant dans le cadre des réformes de la justice concernant la lutte contre la corruption, c’est en rapport aussi avec la modernisation de la justice qui doit impérativement s’adapter au contexte international. L’une des mesures phares de ce projet, consiste à permettre aux juges de bénéficier de formations spécialisées dans ce domaine précis. Mieux encore, ces derniers seront assistés par des experts, indépendants de la justice. Il faut savoir que les procédures, telles qu’elles se déroulent actuellement, accusent quelques difficultés qui profitent aux suspects, tant la spécialisation des juges reste insuffisante. J’ajoute, que ce projet permet aussi de protéger les informateurs et par la même, faire l’impasse sur les lettres anonymes, souvent maladroites, voire dans plusieurs cas, motivées par des règlements de comptes ».

Lire la suite sur El Watan