L’Algérie sommée de rembourser 20 millions d’euros à la France

0
Advertisement

La dette de 20 millions d’euros de l’Algérie envers la sécurité sociale française revient dans les débats à la veille de la visite de François Hollande à Alger.

La ministre française des Affaires sociales Marisol Touraine a déclaré mercredi 14 novembre, que les discussions sur la dette de l’Algérie à l’égard de la sécurité sociale française avancent bienn «avec la volonté de trouver un accord qui soit satisfaisant pour l’ensemble des parties.»

Ce sujet relancé récemment par la droite populaire en France est «un sujet de préoccupation» d’autant plus avec la venue de François Hollande, d’après la ministre française. Et d’ajouter «Ce n’est absolument pas un sujet laissé de côté (mais) nous ne voulons pas pour autant le traiter de façon stigmatisante, nous ne voulons pas le traiter d’une manière qui soit désagréable ou accusatrice pour le gouvernement algérien qui, je tiens à le dire, a engagé des discussions dans un esprit de construction», a encore indiqué Marisol Touraine.

Le député français, Thierry Mariani, a récemment lancé une campagne pour que l’Algérie règle son ardoise auprès de la sécurité sociale française. La dette révélée au début de l’année est estimée à 20 millions d’euros vis-à-vis de la seule Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Article précédentJean-Marie Le Pen a-t-il réellement torturé des Algériens ?
Article suivantAlgérie – Chine : 6,5 milliards de dollars d’échanges commerciaux