Décidément, Abdelaziz Bouteflika est la star du Petit Journal de Canal+. L’émission satirique présentée par l’indéboulonnable Yann Barthès a abordée à nouveau l’absence de Bouteflika lors de cette élection présidentielle dont le scrutin est prévu le 17 avril prochain. 

https://www.youtube.com/watch?v=g8j8Tt1Gkww

Et pour ce faire, l’équipe du Petit Journal a analysé une nouvelle fois les images de Canal Algérie pour tenter de comprendre comment se déroule la campagne pour l’élection présidentielle algérienne. Et là elle découvre que Bouteflika est « le seul des six candidats à envoyer des représentants pour faire des meetings à sa place », s’étonne Yann Barthès qui n’hésite pas à rediffuser les images montrant un Abdelaziz Bouteflika malade, affaibli et gravement diminué. Le journaliste de Canal+ n’a pas manqué aussi de signaler que de nombreuses télévisions françaises comme TFI, BFM TV ou I TELE attendent toujours la délivrance d’un visa pour pouvoir se rendre en Algérie et accomplir leur travail, à savoir une couverture médiatique de l’élection présidentielle algérienne.

Article précédentVidéo. Malade et affaibli, Bouteflika prononce des propos quasiment incompréhensibles
Article suivantRevue de presse. Présidentielle algérienne : Pourquoi les candidats sont-ils aussi nuls… sur internet?